Visite canadienne du Dalaï-Lama

Dans un autre ordre d’idées, parmi les personnages historiques qui méritent respect, il y a un personnage plus grand que nature qui est passé parmi nous ཏ་ཱལའི་བླ་མ་. Le dalaï-lama est source d’inspiration intellectuelle pour des millions de personnes même s’il base son propos d’une rectitude morale et religieuse. Voici un lien vers Radio-Canada Colombie-Britanique sur lequel il y a notamment l’entrevue vidéo effectuée par Céline Galipeau et diffusée cette semaine.

Visite du dalaï-lama

La compassion à guichets fermés

Ma mission, c’est la promotion des valeurs humaines, de l’harmonie religieuse. Dans ces matières, le peuple est plus important que les leaders politiques [qui me serrent la main, mais qui concluent des affaires avec la Chine.]

Il tend à essayer de trouver une façon de concilier les questions de survie du peuple Tibétain avec les réalités politiques courantes.

Sur Canoë ce court reportage de Sira Chayer, vidéoreporter

Appel à la compassion
Le Dalaï Lama à Montréal
«Alors que les Églises au Québec ferment les unes après les autres, le Dalaï-Lama lui rempli le Centre Bell.»

Et un autre article de Terri Theodore de Canadian Press au sujet de la conférence sur la paix qui a eu lieu à Vancouver il y a quelques jours et dans lequel sont exprimés diverses opinions  sur la nature de la technologie dans le processus de paix.
Le dalaï-lama affirme que la technologie pourrait nuire à la paix

Mon opinion est que les outils technologiques (comprenant tant les savoir-faire que les bidules) sont socialement neutres. C’est l’usage qu’il en est fait qui les rend chargés de sens, soit intellectuel ou même émotionnel.

C’est tout comme le paradoxe des statistiques. Car, selon les statistiques, si vous avez un pied dans le feu et un pied sur la glace, vous êtes confortable.

Claude

Advertisements
À propos

Directeur général Association pour la création littéraire chez les jeunes « Permettre aux jeunes personnes de s'approprier leur littérature. »

Tagged with: , , , ,
Publié dans Guerre et paix
2 comments on “Visite canadienne du Dalaï-Lama
  1. Tanya dit :

    Je trouve assez intéressant la dichotomie que plusieurs cherchent à effectuer: la technologie amène-t-elle le bien ou le mal? Alors que comme on l’explore, c’est beaucoup plus complexe que cela..
    Le Dalaï-Lama affirme que la technologie ne peut susciter la compassion. Pourtant, je pense à ce personnage de réalité virtuelle du documentaire que nous avons vu en classe, où une jeune femme verse une larme. Cette image profondément touchante a la possibilité de susciter, je le crois, plus de compassion que le fait intellectuel de savoir que, quelque part dans le monde, des gens souffrent.
    Alors qu’est-ce qui suscite véritablement la compassion? Le fait de savoir qu’un être humain souffre? Ou la mise en scène d’émotions?

    • macmaitre dit :

      J’aime bien ton commentaire Tanya. Et tu as bien raison à propos du questionnement qu’on peut se faire à propos de la compassion et de la technologie. La technologie comprend à la fois le savoir faire et les instruments créés pour appliquer ce savoir faire. Beaucoup font l’erreur d’oublier le savoir-faire. La position du Dalaï-Lama serait peut être différente s’il en faisait cas. Lui même possède un savoir-faire qui lui donne une capacité unique d’expression qui lui permet de susciter la compassion. Les médecins de Médecins sans frontières possèdent des savoir-faire et des outils technologiques pour appliquer leur concept de compassion.

      Pour ce qui est des représentations de la souffrance ou de la douleur et des émotions, là encore je suis d’accord avec toi. Je crois que l’exposition continuelle à des scènes de violence à la télé, au cinéma et dans les jeux est en grande partie responsable de la désensibilisation du public (j’ai assisté à une conférence à Concordia dans les années 1980 qui offrait pour la première fois un calcul des scènes de violence dont avait été moyennement témoin à la télévision les personnes ayant atteint l’âge de dix-huit ans. Le chiffre de 18 000 morts violentes est resté marqué au fer rouge dans mon esprit). Le boucher historique qu’était Joseph Staline a d’ailleurs énoncé «Une mort est tragique, un million de mort est une statistique». C’est le principe qu’utilisent les médias d’information qui nous présentent aujourd’hui toujours les histoires individuelles plutôt que les nouvelles comme avant.

      Si tu fais une recherche Google sur «poème larme» tu trouveras plus de 31 millions de résultats alors que pour «faim dans le monde» il y a un peu plus de 4 millions de résultats. Sans commentaires…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 263 autres abonnés

Partagez

Bookmark and Share

Mes archives
Catégories
%d blogueurs aiment cette page :