Le iPhone en santé

Memorial-HermanLe iPhone de la compagnie Apple se répand tel un virus et il atteint même le Memorial Herman Healthcare System — quatrième plus grand centre  hospitalier américain situé à Houston au Texas, avec ses 11 hôpitaux, 19 500 employés, et le plus grand centre de traumatologie aux É.-U. il offre ses services à une population de plus de 5 millions de personnes.

Grâce à son interface conviviale de grande qualité visuelle et à sa facilité d’utilisation, le iPhone a été déployé à la grandeur du centre comme outil permettant d’offrir de meilleurs services aux patients en rendant disponible au personnel médical l’information des dossiers patients, et encore mieux, le résultat en temps réel des appareils de contrôle comme par exemple les moniteurs de battements cardiaques du fétus, des contractions de la mère, et autres statistiques essentielles et  ça à distance et en temps réel avec le logiciel AirStrip OB, une des centaines d’applications médicales déjà disponibles pour le iPhone.

Voir sur le texte et la vidéo sur le site d’Apple.

Advertisements
À propos

Directeur général Association pour la création littéraire chez les jeunes « Permettre aux jeunes personnes de s'approprier leur littérature. »

Tagged with: , , , , ,
Publié dans Usage des outils technologiques
4 comments on “Le iPhone en santé
  1. mireillep dit :

    Bonjour Claude,

    J’étais au courant du phénomène qui prend de l’ampleur. Ma belle-sœur qui étudie actuellement à La Cité collégiale en hygiène dentaire devait obligatoirement se prémunir d’un iPod touch afin de faire le suivi de ses clients.

    L’inconvénient pour ces étudiants, c’est que cet appareil n’est pas inclus dans les droits de scolarités et qu’ils doivent le débourser de leur poche.

    • macmaitre dit :

      Merci Mireille de ton commentaire.

      Ma question par rapport au point que tu soulève est que si l’outil nécessaire à l’exercice professionnel du sujet étudié est mentionné dans la description de cours comme préalable au cours, comme nos livres ou comme le coffre à outils du mécanicien ou comme la trousse en coiffure, ça fait partie du lot, non?

      La dépense pour un nouvel iPod Touch n’est pas si catastrophique, le modèle de base n’est pas si dispendieux si tu compare au coffre d’outils des mécaniciens ou même à celui de nos livres pour ce trimestre.
      Sur le Apple Store canadien aujourd’hui:
      iPod Touch 8 Go
      1 750 morceaux
      10 heures de vidéo
      Écouteurs
      219,00 $

      Pour de meilleures performances et plus d’espace
      iPod Touch 32 Go
      7 000 morceaux
      40 heures de vidéo
      Performances améliorées
      Écouteurs avec télécommande et micro
      329,00 $

      Et le tout nouveau avec de la place en masse
      iPod Touch 64 Go
      14 000 morceaux
      80 heures de vidéo
      Performances améliorées
      Écouteurs avec télécommande et micro
      429,00 $

      Si cet outil va permettre à ta belle-soeur d’obtenir un meilleur emploi, et dans ce domaine la rémunération et les possibilités de carrière sont couramment considérées supérieures, il n’y a pas de raison qu’elle s’en passe, quitte à faire un sacrifice. C’est un investissement, non?

  2. Expi(r)ation dit :

    Dis, Claude, j’ai comme toujours impression que tu travailles toujours chez Mac! Arrête de faire le mac!!! HA!
    Non, sérieusement, il faut te faire payer, eh!

    • macmaitre dit :

      « Mon Mac à moi,
      Il me parl’ d’aventures »
      de Patricia Kass dans « Mon mec à moi »

      Je n’ai jamais travaillé chez Apple, malheureusement.
      Je sais pourtant reconnaître un outil supérieur quand j’en vois un.
      Surtout un outil qui ne demande pas de devenir informaticien pour l’utiliser à plein régime.

      Depuis 2001, je n’ai jamais eu de crash sur mon Mac. Et en fin de semaine, j’ai eu mon premier crash grâce à MS Word que je n’utilise jamais. Après deux heures sur un travail à produire une très bonne analyse d’un texte de Barthes (dont je déteste l’écriture de tout mon être), et malgré la sauvegarde à plusieurs reprises, au moment d’une de ces sauvegardes, Word a quitté inopinément (naturellement), et sans mon consentement à modifié le maudit fichier normal et n’a pas sauvegardé de fichier temporaire. J’ai donc perdu le texte.

      Maintenant pour un usager de Windows, ce n’est qu’un petit ennui qui arrive plus ou moins souvent et avec lequel on apprend à vivre. Pour moi, c’était une catastrophe, et après le travail technique pour essayer de récupérer mon document, il m’a fallu des heures pour me remettre dans le bain, et pour recréer les phrases qui ne sont que de pauvres réincarnations des ombres pâles de leur vie originale.

      C’est d’ailleurs pourquoi je n’utilise jamais les logiciels de Microsoft à l’exception d’Excel qui est leur seul produit original et le seul réellement stable et fonctionnel.

      Et à propos de ton dernier commentaire, je dois me rendre à l’évidence que je ne serai jamais riche financièrement. Je n’ai aucune difficulté à travailler pour les causes que j’épouse passionnément. Faire le bien et ce qui est bien est ce qui me motive.

      L’argent n’est pas un but dans ma vie, ce n’est qu’un moyen, un outil. C’est peut-être naïf de ma part, mais je suis toujours, à mon âge, un idéaliste dans l’esprit, bien que réaliste dans le concret.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 263 autres abonnés

Partagez

Bookmark and Share

Mes archives
Catégories
%d blogueurs aiment cette page :