Censure au Canada par Hotmail?•Hotmail censorship in Canada?

Dans le cadre de mes activités qui concernent l’action démocratique populaire, j’ai l’occasion d’échanger avec des gens et des organismes de toutes sortes sur plusieurs questions locales, nationales et globales. Ce faisant, j’exerce mon droit de m’informer sur ces questions en plus d’exercer mon droit de parole. Des milliers de gens, dans de nombreux pays, se battent présentement afin d’obtenir ce droit à la libre expression que moi je prends pour acquis ici où je vis, au Québec et au Canada.

Toutefois, tous les canadiens ne sont pas égaux. Certains canadiens sont moins égaux que d’autres pour employer une formule similaire à celle de George Orwell dans son roman « Animal Farm ».

En fait, je connais au moins une personne à qui on empêche présentement de s’informer et de s’exprimer sur la question du mouvement Occupy Wall Street qui fait les manchettes présentement. Cette personne est un professeur titulaire du Département de français de la Faculté des Arts de l’Université de Moncton quoique maintenant à la retraite, auteur d’un dictionnaire sur les anglicismes québécois, et personne intéressée aux questions de la défense du droit de parole depuis de nombreuses années déjà.

Ce professeur, qui ne m’a jamais enseigné, m’a d’ailleurs initié aux activités d’Amnistie internationale au début des années 1980 à l’époque où je présentais un documentaire de l’Office National du Film du Canada à l’Université de Moncton où j’étudiais, documentaire portant sur la représentation de la femme dans la publicité et dont j’ai oublié le titre.

Hotmail censors some canadian email about Occupy Wall Street

Depuis plusieurs jours, il lui semblait qu’on interceptait ses messages de courriel qui mentionnait «Occupy Wall Street» dans le sujet, tant à l’envoi qu’à la réception. Comme je le sais intéressé par cette question, je lui ai envoyé hier matin un courriel qui a été rejeté automatiquement par son serveur de courriel, comme l’indique la capture d’écran ci-contre, avec la mention «Diagnostic-Code: smtp;550 Message rejected ». Je lui ai envoyé un autre message intitulé test, puis je lui ai réexpédié le message portant sur Occupy Wall Street qui avait été rejeté. Dans les deux cas, le sujet n’étant pas Occupy Wall Street, les messages sont passés, même si le contenu de ce deuxième envoi était le même que celui du message originel et rejeté.

Dans l’après-midi j’ai pris la peine d’envoyer un mot aux instances techniques qui m’ont envoyé ce refus de livraison postmaster@mail.hotmail.com et l’envoyant en même temps à abuse@nb.sympatico.ca et abuse@sympatico.ca, autres instances impliquées pour les plaintes sur la fraude ou le danger technique de messages de courriels reçus.

Dans ce message je posais les questions Exercez-vous une censure sur les questions sociales? Prévenez-vous un citoyen d’exercer son droit de libre expression? Si oui, de quel droit? et sous quelle autorité?

Je ne m’attendais pas à recevoir une réponse à ces questions, du moins pas rapidement. Pourtant tout de suite après mon envoi, j’ai reçu une réponse automatique de postmaster@mail.hotmail.com, voir la capture d’écran ci-contre, et dont le refus de livraison cette fois indiquait «Diagnostic-Code: smtp;554 The mail could not be delivered to the recipient because the domain is not reachable. Please check the domain and try again ». On ne peut donc pas joindre les autorités responsables de hotmail, contrairement aux chartes d’opération de nom de domaines.

Hotmail can not be reached

Donc impossible d’obtenir de réponses de la part des services hotmail. Hotmail n’est pas redevable à personne ni responsable auprès de qui que ce soit. Même s’ils assurent dans le présent cas le rôle d’un service payé auprès du fournisseur de services internet, en l’occurrence le compte de courriel offert sous la bannière sympatico de Bell.

De la part des services mêmes de sympatico, je n’ai toujours pas obtenu de réponse.

Dans la soirée, j’ai expédié à mon ami un message urgent qui était un renvoi d’un message que j’ai reçu de la part de Matthew Carroll de Leadnow.ca. Ce message proposait de signer rapidement une pétition pour empêcher la compagnie canadienne Brookfield Asset Management d’exiger des autorités de la ville de New York l’éviction des citoyens occupant paisiblement le parc Zuccoli afin de faire taire le mouvement Occupy Wall Street.

Hotmail censors another message about Occupy Wall Street

Encore une fois, le message est refusé par hotmail avec la même mention «Diagnostic-Code: smtp;550 Message rejected», voir ci-contre.

S’agit-il d’un cas isolé? Y-a-t’il d’autres personnes dans cette situation? Est-ce que Hotmail est responsable? ou bien Sympatico de Bell Alliant au Nouveau-Brunswick? Je sais que ça ne vient pas de Sympatico de Bell au Québec.

Plus dérangeant, s’agit-il d’un début de contrôle de notre activité sur l’internet? D’une pratique en vue de l’implantation éventuelle des mesures envisagées par le nouveau projet de loi du «Gouvernement Harper»? Une censure et un contrôle comme ça se pratique maintenant en Chine?

La ruche humaine s’est mise en branle grâce aux technologies informatiques, au Web 2 et aux réseaux sociaux. La ruche n’est plus le troupeau de mouton qu’elle fut, il n’y a pas si longtemps. Maintenant qu’elle possède des outils de communication et de diffusion, elle peut s’organiser et articuler ses désirs collectifs.

Malgré la présentation par Pierre Bourdieu (en 1972), l’opinion publique existe, elle n’est pas que la création marketing. Elle fait parfois preuve de conscience collective malgré ses demandes et ses besoins les plus divers.

La ruche humaine ne tolère pas les abus de pouvoir et la corruption au delà de certains seuils. La patience de la ruche est un élastique qui possède une limite.

Face au déclin de la légitimité des élites, la ruche qui n’a plus de pain pourrait demander à nouveau sa juste part du gâteau.

Advertisements
À propos

Directeur général Association pour la création littéraire chez les jeunes « Permettre aux jeunes personnes de s'approprier leur littérature. »

Tagged with: , , , , , , , , , ,
Publié dans Action communautaire, Censorship in Canada, Censure au Canada, Collaboration sociale, Droit de parole, Free speech, Occupy Wall Street, Réseaux sociaux, Usage des outils technologiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 263 autres abonnés

Partagez

Bookmark and Share

Mes archives
Catégories
%d blogueurs aiment cette page :